Archives du blog

Image

Heracleion: le mythe mis en pièces !

Depuis longtemps déjà, vous connaissez ma faiblesse pour la civilisation égyptienne. L’Égypte m’attire et me fascine. Viscéral. Aujourd’hui, je récidive à nouveau ! Désolé c’est plus fort que moi !

Heracleion direz-vous, n’a rien de nouveau à nous offrir aujourd’hui. En êtes-vous vraiment sûr ? Mon billet n’apportera peut-être pour vous rien de nouveau si ce n’est ma grande fascination pour toute la richesse que recèle ce site englouti sous la mer.  A-t-on vraiment pris conscience de l’importance de cette découverte ? À part les archéologues, j’en doute.

Héracléion, le nom en lui-même évoque le mysticisme et la légende.

Héracléion, Héraclès, Hercule. Un nom de dieu.

Franck Goddio, archéologue sous-marin français, découvre en 2000 cette ville de l’Égypte antique à 6,5 km de la côte. Ce dernier n’est pas le dernier venu en archéologie. Il dirige notamment les fouilles d’une autre ville submergée, Canope-Est, et le port d’Alexandrie. Surprise : l’état de préservation du site est en bon état.

Quelle place occupait donc Héracléion dans l’histoire égyptienne?

Construite autour du 8e siècle avant Jésus-Christ, les scientifiques doutaient qu’elle ait réellement existé.  On soupçonne qu’elle a disparu sous la mer vers l’an 700 de notre ère. Antérieure à la célèbre Alexandrie, le port de cette cité représentait un commerce très important avec la Grèce. Plus d’une soixante d’épaves ont été repérées, ce qui prouve bien l’importance de ce port de mer.

Selon la légende, Canôpos  était le marin qui conduisit Ménélas (frère d’Agamemnon et  roi de Sparte) et son épouse Hélène sur les rives égyptiennes. L’homme y aurait trouvé la mort, semble-t-il, mordu par un serpent. Pour sa mémoire, la ville Pé-Gouti, devint ainsi  Canôpos, soit Canope pour les Grecs. Heracleion, connue aussi sous le nom de Thonis pour les Égyptiens,  aurait été visité par la célèbre Hélène de Troie avec son amant Paris tout juste avant la guerre de Troie. Une histoire riche et captivante.

D’une richesse inouïe en objets retrouvés, Héracléion livre peu à peu ses secrets.

La grande Cléopâtre, elle-même, en aurait fait son royaume personnel selon certains. Comment rester insensible devant tous ces trésors, vestiges d’un passé où Ptolémée lui-même régnait sur alors l’Égypte ? Le matériel est si important que son découvreur pense en avoir pour 200 ans avant de tout comprendre de son histoire. Sarcophages pour petits animaux, mobilier en bronze recouvert d’hiéroglyphes, statues géantes et sphinx de granit noir représentant Ptolemaios XII, père de Cléopâtre VII ne sont que quelques exemples des découvertes archéologiques du site. Ce n’est pas rien.

Je ne peux ici m’empêcher de penser à l’Atlantide et à d’autres peuples perdus. Héracléion, tout comme l’Atlantide, fut d’abord un mythe. Bien que certains textes anciens fassent allusion à une telle ville, aucune découverte ne concrétisait cette réalité. Jusqu’à aujourd’hui. M Goddio est venu matérialiser cette cité historique. Est-il possible de penser à une éventuelle découverte de l’Atlantide ? Elle aussi figure dans certains textes anciens. N’est-ce pas Platon qui en parla le premier dans deux dialogues dont le Timée et le Critias ?

heracleion-2_2548191k

cleopatra-egypt-sunk-city

30c49b8b_dcd3_43d0_8278_c373f5Cette histoire de cité engloutie apporte son lot de réflexions et de questions. Les abysses océaniques sont plus méconnues que l’espace intersidéral. Notre planète recèle encore beaucoup de secrets. Heracleion n’est pas la première cité découverte sous l’eau. Nous savons que la mer a repris ses droits avec le temps. Le 3/5 de la planète est recouvert par les océans. Ces derniers ont occupé un espace qui a évolué avec le temps et qui a nécessairement submergé d’autres vestiges du passé.

Dans un billet précédent, je m’interroge sur d’éventuelles civilisations très avancées du passé. Encore récemment, une découverte surprenante en Inde suscite l’intérêt des scientifiques et vient étayer mon hypothèse de civilisations disparues très évoluées. On y aurait découvert une ancienne cité vieille de plus de 8000 ans qui a connu les radiations d’une explosion nucléaire. Encore aujourd’hui les effets se font sentir sur la population locale. Il s’agirait de la plus ancienne explosion nucléaire à date et d’une force équivalente à celle déployée sur Hiroshima !

La Terre n’a pas fini de nous surprendre !

63095428_p

Autres textes suggérés:

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/05/09/heracleion-une-cite-egyptienne-engloutie-revele-des-secrets-vieux-de-1200-ans/

http://www.wikistrike.com/article-la-p-70172843.html

Publicités